Les pipes de l’Empire Ottoman

Fouilles archéologiques du port de quarantaine

Sur l’Ile de Pomègues

 

 

 

 

 

 

Introduction

Cette étude est présentée dans l'ordre chronologique de ses différentes étapes ; elle constitue la troisième partie d'un ensemble concernant les pipes en terre cuite, retrouvées dans le cadre d'une vingtaine de sondages archéologiques sous-marins dans le port antique de Pomègues, port naturel utilisé aux XVII° et XVIII° siècles comme port de quarantaine à Marseille, pour les navires en provenance de l'Empire Ottoman.

L'étude menée en confrontation permanente (sur internet), avec un réseau de correspondants auteurs de travaux sur le sujet, et auxquels nous faisons référence, est composée de sept chapitres sur (à terme) 200 pages : présentés ci-dessous en fichiers PDF (acrobat reader) partiels ou complets